Annonce

Réduire
Aucune annonce.

[RAPPORT] L'appel de Cthulhu : Par-delà les montagnes hallucinées

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • [RAPPORT] L'appel de Cthulhu : Par-delà les montagnes hallucinées

    Les Montagnes Hallucinées S01E01

    A l'occasion du lancement de l'expédition Starkweather-Moore en septembre 1933, plusieurs personnes ont pu faire connaissance à l'intérieur de l'hôtel Amherst, à New-York. On notera parmi tant d’autres : Harry Huxley, un étudiant britannique ; Ute Weissstein, une médecin psychiatre ; Walter Van der Ploeg, un journaliste scientifique ; et le couple Hasting, Anna et Mycroft de leurs prénoms, qui sont présentés comme des hôtes d'honneur.
    Chacun a ses motivations pour rallier une telle expédition sensée les mener jusqu'en Antarctique, sur les traces de l'expédition Myskatonic il y a 3 ans. D'ailleurs, le journal annonce le 3 septembre que le commandant de l'ancienne expédition, J.B.Douglas, rejoint l'expédition pour commander le navire la Gabrielle. Néanmoins, aucune interview ne doit avoir lieu avant le 7 septembre.
    Suite aux visites d'usage (médicales, couturier, etc), le professeur Moore demande de l'aide pour régler certains détails avant le départ. Les membres de l'expédition se rendent alors compte de l'organisation désastreuse de l’expédition dans laquelle ils viennent de s'embarquer. Au petit matin du 4 septembre, ils sont réveillés par un James Starkweather énervé, tambourinant devant la porte de Moore. Il lui jette un journal, qui annonce l'entrée en scène d'une expédition supplémentaire en Antarctique, menée par la célèbre Acacia Lexington. Il l'accuse de tous les mots du monde, et notamment du sabotage de sa propre expédition, sinon comment expliquer autant de couacs avant le départ ? Starkweather semble avoir une dent contre cette Mme Lexington.
    Précédemment réticent à engager des femmes sur son expédition, il exige désormais de Moore de recruter une exploratrice de renom. Également, le départ de la Gabrielle, prévu pour le 14 septembre, est avancé au 9 septembre. C’est dans 5 jours.


    Les Montagnes Hallucinées S01E02

    Le matin du 4 septembre, la crise de James Starkweather conduit le groupe à devoir trouver une exploratrice reconnue assez rapidement. William Moore explique qu’une personne de ce standing a justement été recalée, une certaine Mary Grant qui vit ici, à New York. Il s’agit d’une anthropologue de renom, qui a survécu il y a quelques années au crash de son avion lors d’une exploration dans les plaines de Mongolie. La rencontre avec cette dernière est de premier abord froide, car il se trouve que Starkweather se serait comporté avec elle comme un goujat, elle accepte néanmoins de rejoindre l’expédition si elle a des excuses. Starkweather ne rechigne alors pas à lui faire parvenir une lettre où il s’excuse platement de son comportement. Dans l’édition du soir de plusieurs journaux, Starkweather se félicite de l’arrivée d’une telle personnalité dans les membres de son expédition.
    Pendant ce temps-là, Harry Huxley reçoit une lettre de ce qui semble être un illuminé. Moore le confortera dans l’idée que des lettres comme ça, il en reçoit régulièrement, et elles partent toutes immédiatement à la corbeille.
    Le 5 septembre, certains journaux dressent des portraits peu flatteurs de nos investigateurs, notamment Anna Hasting, qui a été vue la veille au soir en état d’ébriété à la sortie d’un club. Elle est alors convoqué par Starkweather qui lui fait la morale, ce qui a pour effet de déclencher la colère de son mari Mycroft Hasting.
    Pendant ce temps, les travaux de chargement et d’inventaire suivent leur cours près de la Gabrielle, avec l’aide de plusieurs membres du groupe.
    Le matin du 6 septembre, la nouvelle de la mort du commandant Douglas tombe. Starkweather et Moore sont difficilement joignables, et des journalistes attendent partout en embuscade pour interviewer le moindre membre de l’équipage qui pointerait le bout de son nez. C’est en face de la suite de Starkweather, au 3ème étage de l’hôtel Amherst, qu’ils font la rencontre de l’inspecteur Hansen, près de la nuée de journalistes. Ce dernier leur pose beaucoup de questions, et notamment vis-à-vis de la mort de Douglas. Il semble reconnaissant de la coopération de Mycroft Hasting, lorsque ce dernier lui indique qu’il était sensé rencontrer le commandant Douglas aujourd’hui-même à l’hôtel Westbury, un établissement miteux dans un quartier malfamé. Les investigateurs apprennent que Douglas a passé plusieurs appels à la réception où il a mentionné le nom de Lexington. n certain Mr Sothcott a pris la chambre d’à côté, le réceptionniste les laisse fouiller dedans, tandis que la police surveille la chambre de Douglas. Trouvant une porte dérobée, ils parviennent à entrer dans la chambre de Douglas et à récupérer quelques indices sans se faire repérer : carnets de bord, photographies, notes diverses...


    Les Montagnes Hallucinées S01E03

    L’après-midi du 6 septembre, les investigateurs se retrouvent à l’hôtel pour rassembler leurs pistes. Malgré l’absence de Walter Vanderploeg et de Anna Hasting, ils parviennent à mettre en place un plan d’action et passent quelques coups de téléphone pour prendre des rendez-vous. La plupart d’entre eux commencent à installer leurs affaires sur le bateau, la Gabrielle. Mycroft Hasting avoue aux autres avoir fait appel à un détective privé pour se renseigner plus facilement.
    Le soir, Mary Grant découvre un note tapée à la machine, glissée sous la porte de sa chambre de l’hôtel. Cette dernière, anonyme, lui demande d’abandonner l’expédition si elle souhaite s’en sortir indemne. Le groupe décide ensuite d’aller au Purple Cup, un tripot situé non loin des docks de battery, près de l’hôtel Westbury où résidait le capitaine décédé. Les gens n’ont pas l’air de vouloir parler, même devant les billets que leur tend Mycroft. C’est Ute Weissstein qui parvient à glaner quelques infos auprès d’un nain, qui leur explique que le capitaine Douglas était là la veille avec 3 autres compagnons, et que les noms de Starkweather et Lexington ont été à plusieurs reprises évoqués.
    Le 7 septembre, les rendez-vous s’enchainent d’abord avec le cabinet juridique de Gerald Brackman, qui leur explique qu’il a rencontré Douglas le 5 septembre, mais la nature de cet entretien est confidentiel. Mycroft rencontre ensuite son détective privé. Anna et Ute décident pour leur part d’aller chez Acacia Lexington. Elles ne parviennent pas à passer le majordome, qui leur demande poliment de dégager. Mycroft et Ute rencontrent ensuite un responsable de service de l’hôpital psychiatrique où avait été interné un des membres de l’ancienne expédition, un certain Danforth, mais ce dernier n’a que peu d’informations à leur fournir sur cet homme qui n’est plus dans les locaux depuis plus d’un an. Il est également dans l’impossibilité de leur donner accès aux dossiers le concernant.
    Après cette matinée peu fructueuse, ils se retrouvent et décident de retourner à la propriété de Lexington où ils se garent pour observer. Au bout d’un moment, et au moment de partir, arrive une voiture. Un vieil homme en descend avec une mallette, et se dirige dans la cour de la propriété. Quelques instants plus tard, il revient accompagné d’un autre homme, semble t’il sous la contrainte, et ces derniers montent dans une autre voiture qui s’arrête à leur niveau. La voiture démarre à toute vitesse, et les investigateurs décident de les prendre en chasse, de loin. Sans se faire remarquer, ils arrivent près d’un entrepôt le long des docks et se garent un peu plus loin. La voiture des ravisseurs s’est semble-t’il garée à l’intérieur. Une lumière émane du premier étage. Le quartier est calme, et le bruit d’une barque qui s’éloigne de l’arrière de l’entrepôt se fait rapidement entendre. Tandis que Harry Huxley fait le guet, les autres tentent de pénétrer dans le bâtiment en toute discrétion. C’est par le toit qu’ils parviennent à se hisser, trouvant une trappe qui donne accès à l’étage. Mycroft se fait repérer et des coups de feu son échangés. L’un des ravisseurs est blessé, mais Mycroft également. Les hommes parviennent à fuir avec leur otage tandis que leur voiture se fait cribler de balles. Mycroft récupère le chapeau tombé au sol d’un de ces hommes.
    Harry appelle la police et explique la situation en donnant son nom. Les autres rentrent à l’hôtel tandis qu’il est attendu près de l’entrepôt par la police. C’est l’inspecteur Hansen qui débarque avec un certain nombre de voitures de police. Plus tard dans la soirée, Hansen retrouve certains des investigateurs. Il embarque Harry au poste et parvient à le faire craquer : ce dernier révèle les détails de leur virée sur les docks, démontrant par la même occasion qu’ils ont menti sur un certain nombre de choses. Au poste de police, Harry fait la rencontre de Nicholas Roerich, la victime qui a été retrouvée sur le bas côté d’une route à la sortie de la ville. Ce dernier lui explique qu’il voulait rencontrer Starkweather à la base, pour lui remettre un manuscrit de son ami William Dyer, ancien membre survivant de l’expédition Myskatonic de 1929 en Antarctique, pour le convaincre d’annuler l’expédition. N’ayant pas pu le rencontrer, il a décidé de le fournir à Acacia Lexington qui doit elle aussi partir en expédition. Les hommes qui l’ont enlevé lui ont posé des questions sur le livre de Pym, Danforth, et Dyer.
    Le lendemain, le 8 septembre, les investigateurs ont rendez-vous à 8h30 avec Moore et Starkweather, juste après la réunion d’organisation des derniers travaux avant le départ.

  • #2
    Les Montagnes Hallucinées S01E04

    Les investigateurs se retrouvent le matin du 8 septembre 1933 à 8h00 dans la salle rose de l’hôtel. Après que les instructions aient été données pour finaliser le chargement du navire, le groupe est convoqué par Starkweather et Moore, qui leur demande d’assister aux funérailles du capitaine Douglas à 11h00 au cimetière Sainte Brigitte, à Brooklyn.
    Une fois sur place, tandis que Mycroft est interrogé par l’inspecteur Hansen, les autres tentent une approche de Philip Douglas, le frère du capitaine décédé. Ce dernier raconte bien volontiers quelques anecdotes à propos de son frère, tandis qu’il séjournait chez lui après son retour de l’expédition Myskatonic de 1930, et qu’il parlait sous les effets de l’alcool. Ce dernier avait évoqué les conditions difficiles dans lesquelles les hommes survivaient, mais aussi des pierres noires extrêmement froides qui auraient pu être à l’origine de la perte des 2 doigts du capitaine, ou encore de Dyer qu’il réprimandait pour qu’il fasse cesser les hurlements de ce Danforth.
    Pendant qu’ils interrogent Philippe, un journaliste est remarqué en train de noter tout ce qu’ils disent, ce qui a pour effet de mettre Anna dans une colère noire. Cette dernière agresse le journaliste en question devant les yeux de l’inspecteur Hansen, qui finit par arranger les choses. Elle recevra néanmoins des remontrances de Starkweather, après la sortie des gros titres du soir, affirmant que les membres de l’expédition menacent la liberté de la presse.
    La journée du 8 septembre se passe avec une longue visite du navire pour tous les membres de l’expédition, puis vient la nuit : dernière nuit prévue à quai que les personnages passent dans leur cabine. Pendant la nuit, des bruits d’explosion se font entendre : un incendie vient de se déclarer dans le hangar sur le quai, et des barils de carburant prennent feu. Un mouvement de panique balaye l’ensemble de l’équipage tandis que tous se retrouvent sur le pont. Starkweather tente de sauver la situation et peut compter sur l’aide des investigateurs qui se donnent à fond dans la gestion de la crise. Tandis que le pire est évité sur le pont avec l’aide de Mycroft et de Ute. Anna, Mary et Harry descendent sur les quais. Harry parvient à sauver un docker d’une mort certaine, alors que Anna et Mary aperçoivent l’incendiaire, un certain Jerry Polk, et le coincent courageusement avant de le livrer à la police. Dans la nuit, Ute aperçoit au loin un navire qui quitte les quais : c’est le Tallahassee d’Acacia Lexington.
    Le lendemain, Harry, Anna et Mary font les gros titres des journaux et sont les héros du jour. Starkweather remercie tous ceux qui ont montré du cran pour prévenir la catastrophe. Il va même jusqu’à donner sa cabine, plus spacieuse, à Ute et Mary, en guise de remerciement.
    Tandis que le départ de la Gabrielle est repoussé de 2 ou 3 jours le temps de réapprovisionner les stocks perdus et le matériel détruit, les investigateurs sont invités à rencontre Nicholas Roerich dans la suite de son hôtel à New York. Ce dernier leur explique les circonstances de son enlèvement, il évoque le livre de Pym, et le fait que feu le père d’Acacia disposait des derniers chapitres. Il formule la requête auprès des personnages, de découvrir ce que manigance Acacia Lexington et ses complices allemands, et de faire en sorte qu’elle puisse revenir saine et sauve de son expédition.


    Les Montagnes Hallucinées S01E05

    A la suite de leur rencontre avec le célèbre artiste Nicholas Roerich le 9 septembre 1933, les aventuriers décident de mener des recherches sur plusieurs sujets : le professeur William Dyer de l’expédition Miskatonic, Acacia Lexington et feu son père Percival Lexington, les récit des aventures d’Arthur Gordon Pym par Edgar Allan Poe, et l’expédition Barsmeier-Falken qui doit également se rendre en Antarctique.
    Certains documents sont retrouvés grâce à un détective privé, embauché par Mycroft, d’autres grâce à l’incursion osée de certains aventuriers dans la demeure d’Acacia Lexington. Malgré une altercation avec le personnel, ces derniers s’en tirent plutôt bien, même si Ute a pris du plomb dans le ventre et a failli passer l’arme à gauche. Le docteur Greene a accepté de l’opérer en urgence, et de garder ça pour lui. Quelques coups de téléphone et de rencontres se sont également avérées constructifs auprès d’une société de ventes aux enchères, et d’un collectif proche de la mouvance nazi.
    Le 11 septembre 1933, le navire la Gabrielle quitte enfin le port de New-York. La première soirée, bien arrosée, permet d’avoir un autre regard sur certains membres de l’expédition. Les longues semaines de voyage à venir vont permettre à chacun de prendre des cours ou en dispenser au reste des membres, ce qui leur permettra de s’améliorer dans plusieurs domaines, et pour la certains, d’apprendre les bases.

    Commentaire


    • #3
      Les montagnes hallucinées S01E07

      Après la mise aux arrêts de Henning, le voyage reprend son cours avec un équipage beaucoup plus serein. Les investigateurs tentent de rencontrer le suspect, mais le capitaine Vredenburgh refuse catégoriquement. Il se ravise suite aux arguments des investigateurs, mais n'autorise qu'une seule personne, avec la surveillance du second Turlow. C'est Ute qui s'y colle, mais Henning ne semble pas réceptif. Elle comprend qu'il la mène en bateau, et ce dernier nie absolument tous les faits. Moore propose de rédiger les dépositions à l'avance, pour éviter d'être retenus par la police à l'arrivée à Melbourne. Avant de toucher terre, les membres de l'expédition s'organisent pour récupérer toutes les vivres et le matériel perdu du fait des sabotages.
      Tout le monde met la main à la pâte, et il semble que le plus long va être la préparation des blocs de pemmican. Le reste du temps, certains en profitent pour prendre du bon temps, se divertir ou aller au musée... ce qui leur vaut parfois de se faire voler leur porte-monnaie. Le couple Hasting et les officiers de l'équipage sont invités pour leur part à une réception avec tout le gratin de la ville.
      Alors qu'elle se balade à la galerie publique d'art, Ute remarque un tableau étrange. Plus tard, elle tombe sur un personnage en détresse : ce dernier lui laisse un collier de pierres étrange avant de disparaître. Anna décide de mener une séance de spiritisme pour en apprendre un peu plus sur l'objet. En pleine séance, elle se comporte étrangement, disparait et réapparait plus loin. Le groupe fait le lien avec le tableau, sur lesquels sont gravées les runes des pierres du collier, au niveau du cadre. Ils décident de mener des expériences avec le tableau, et se retrouvent pour certains dans une sorte de sombre dimension, dans laquelle se trouve une fille aux cheveux longs noirs et aux yeux de la même teinte. Ute est choquée après sont passage dans cet endroit. Elle ne veut plus de l'objet. Anna décide de le jeter à la poubelle, à Melbourne, quelques jours avant le départ.


      Les montagnes hallucinées S01E08

      Au départ de Melbourne, la Gabrielle se lance dans la dernière ligne droite avant le continent antarctique. Les formations et les cours continuent au ralenti, au gré des tempêtes qu'ils croisent sur la route. Les responsables de l'expédition prennent le risque de descendre alors que la saison des tempêtes hivernales n'est pas terminée, mais ils comptent là-dessus pour briser la banquise et se frayer un passage vers l'île de Ross. Autour de cette île volcanique se trouve une mer qui ne gèle pas, ce qui doit permettre au navire de rester non loin de la côte pendant l'expédition. Le bateau croise 3 énormes tempêtes, et c'est durant la deuxième que des sangles de la cale n°2 cèdent, sous la corrosion de l'acide qui avait été versé dessus il y a quelques temps déjà. Ces sangles retenaient 2 des moteurs des Boeing, qui ont commencé à tout détruire dans la cale. Résultat : un Boeing complètement éventré, et la moitié des barils de pétrole ouverts. C'est grâce à l'intervention de Mycroft et 5 autres personnes que les moteurs ont pu être correctement arrimés. Malheureusement, un des marins qui s'étaient fait écraser par un des lourds moteurs de 400kg, a succombé de ses blessures avant qu'on ne puisse le transporter à l'abri.
      La Gabrielle rencontre d'autres moments d'inquiétude, alors que le bateau est coincé dans la banquise. L'utilisation de la dynamite est nécessaire pour débloquer le navire à plusieurs reprises. Enfin, un baleinier échoué est retrouvé une semaine avant d'arriver. Il se trouve que l'explosion des chaudières a fait sombrer le navire, et aucun membre de l'équipage n'a survécu. Quelques bonnes bouteilles de Whisky, des pièces en or, et une arme à feu sont néanmoins retrouvées dans l'épave.
      L'arrivée quelques kilomètres avant la Barrière de Ross est un soulagement. L'équipage et les membres de l'expédition se dépêchent de débarquer tout le matériel sur la glace avant qu'elle ne cède, puis la transporter quelques centaines de mètres plus loin à l'aide des attelages et des chiens de traineau, là où elle est plus épaisse. Des équipes sont envoyées en reconnaissance pour trouver un endroit idéal pour l'établissement du premier camp de base, en contrebas de la barrière. C'est ici que les avions sont montés avec l'ensemble des mécaniciens. La prochaine étape consistera à avoyer les avions en reconnaissance pour établir un deuxième camp sur la Barrière de Ross.


      Les montagnes hallucinées S01E09/10

      Résumé des aventures sur les 2 dernières séances de l’année 2018-2019.

      Le navire la Gabrielle est arrivé sur la banquise le 14/11/1933, et les jours qui suivent sont consacrés au transport du matériel vers une zone plus sûre, sur la barrière de Ross. Le 18 novembre, un incident se produit : un fissure sur la banquise se propage et la glace se brise, engloutissant le reste du matériel (principalement du carburant et de la nourriture : quasiment la moitié des réserves).
      Le 20 novembre, certains membres de l’expédition partent en traineaux pour enfouir des réserves de secours de nourriture et de carburant pour le retour, à 400 km dans la trajectoire du camp de Lake. Le même jour, une alerte SOS est donnée en provenance du campement de l’expédition Lexington, à cause d’un incendie. Une mission de secours est mise en place, mais une fois sur place, tout est déjà terminé. Pendant que Starkweather s’explique avec Lexington, les investigateurs mènent leur enquête sur le déclenchement de l’incendie par deux saboteurs, avant de rentrer.
      Le 21 novembre, Acacia Lexington arrive au campement et de nouvelles discussion s’en suivent. Un accord est trouvé le 22 novembre pour joindre les 2 expéditions afin de partager les ressources. Les deux camps se rassemblent jusqu’au 25 novembre.
      Le 27 novembre, les conditions météo sont favorables pour la recherche du camp de Lake à flanc de montagne. Les investigateurs font partie du premier voyage, et à leur arrivée, Moore leur demande d’enquêter sur ce qu’il s’est réellement passé 3 ans plus tôt, lors de l’expédition Myskatonic. Starkweather est parti, pour sa part, escalader un pic montagneux.
      Le groupe participe au début de l’installation du nouveau campement, mais part rapidement en direction de l’ancien camp de Lake pour faire des repérages, puis plus tard des fouilles. Les fouilles sont compliquées étant donné que tout est pris dans la place, de longues journées de travail passent. Des découvertes plus ou moins intéressantes sont réalisées, tandis que Lexington et ses hommes commencent à y participer également. Un soir, les investigateurs parviennent à espionner une conversation radio en allemand de miss Lexington, au cours de laquelle elle propose de prêter son avion pour amener des personnes en vol, en échange de carburant et d’équipement. Le nom de Herr Doktor Meyer est évoqué pendant la conversation.

      Commentaire


      • #4
        Les montagnes hallucinées S02E01

        30 novembre 1933.
        Tandis que les investigateurs poursuivent les fouillent sur l’ancien site du camp de Lake, de l’expédition Myskatonic, Mycroft fait une mauvaise chute, déclenchant un mal de dos qui l’immobilisera quelques jours. Sa femme part le rejoindre pour s’occuper de lui, laissant Mary seule à ses fouilles dans la grotte tout juste dégagée.
        Ute et Harry s’affairent pendant ce temps à assister et à déblayer d’autres sites. A midi, les premières annonces par radio sont faites au monde extérieur, sur la richesse des découvertes et divers fossiles trouvés et référencés dans la grotte. De nombreux retours parviennent avec notamment des offres financières pour rapporter ces découvertes. Moore tente de contacter Pabodie, qui avait déployé 3 ans auparavant sa machine de forage. Ce dernier lui répond par message, indiquant qu’il ne peut l’aider, mais d’être très prudent. L’installation du camp, elle, est terminée avec le renforcement de toutes les équipes. Les 2 expéditions sont désormais quasi au complet. Moore semble perturbé par le sort de l’expédition Myskatonic, au fil des découvertes.
        A son retour de la grotte, Mary monte une expédition pour s’enfoncer dans les tunnels de la grotte. Près d’une dizaine de personnes lui font un retour positif pour le lendemain matin.
        1er décembre 1933.
        A 4h30 du matin, des bruit sourds de moteurs se font entendre en provenance du ciel : il s’agit de 3 gros avions avec un svastika noir sur fond rouge. Les allemands sont là.
        Ils atterrissent et se présentent, proposant leur aide, et avouant que l’invitation vient clairement d’Acacia Lexington. Leur expédition s’installe de l’autre côté de la piste d’atterrissage, et après d’importantes discussions, ils décident d’aller se reposer pour se mettre au travail à partir de 19h. En effet, ils ont un décalage horaire de 12h, qui va leur permettre de travailler pendant que les autres se reposent, et inversement. Moore demande à Ute d’essayer de les surveiller une partie de la nuit. Elle ne découvrira rien qui sorte de l’ordinaire, les allemands participant activement au déblayage des sites... avec leur matériel de qualité supérieure.
        En même temps, Mary lance son expédition dans les souterrains. Elle n’a plus que 3 personnes pour l’accompagner, à cause de la venue des allemands : Harry Huxley, Nils Sorensen qui est alpiniste, et Charlie Porter qui est géologue. Tous les 4 partent dans de difficiles cheminements, équipés de matériel d’alpinisme et d’une semaine de rations. Ils se perdent dans un premier temps au bout d’une demi-journée de progression, puis retrouvent leur chemin, et décident de faire des marquages pour se repérer plus simplement.


        Les montagnes hallucinées S02E02

        2 décembre 1933.
        Mary et Harry sont encore dans les grottes. Ils décident de faire demi-tour car les tunnels semblent infinis ici bas. Au camp, de nouvelles découvertes macabres sont faites au petit matin. Miss Lexington revient folle de rage d’une échappée à bord du Belle, car les bouteilles d’oxygène fournies par Starkweather filent la gerbe. Le professeur Meyer fournit à Moore le texte Dyer : le récit de ce rescapé de l’expédition Myskatonic d’il y a 3 ans. Il semble perturbé et décide de donner le texte au groupe d’aventuriers, afin de recueillir leur avis.
        3 décembre 1933.
        Mary et Harry sont de retour en début de nuit, quelques heures avant qu’une violente tempête ne s’abatte sur le camp. Le groupe organise la future expédition vers l’autre côté des montagnes, en attendant le retour de Starkweather.
        4 décembre 1933.
        Une véritable course contre la montre est déclenchée pour essayer de ne pas se faire distancer par le Belle à bord duquel se trouvent Lexington et les allemands. Les 2 boeings de l’expédition parviennent finalement à décoller 20 minutes après Lexington. Ute et Harry sont à bord de l’Enderby avec Starkweather, et Mary, Mycroft et Anna à bord du Weddel avec Moore. L’ascension s’avère relativement difficile à cause des vents violents, il faut grimper au delà de 8000m pour enfin atteindre le col. Certains comprennent alors, avec les vents qui s’engouffrent dans la passe, qu’il n’y aura probablement pas de voyage retour, du moins pas par ce chemin. La descente se fait de manière plus sereine vers le Nord-Ouest, il s’agira de repérer une zone ou atterrir...


        Les montagnes hallucinées S02E03

        4 décembre 1933.
        Le voyage vers le haut plateau s’est avéré compliqué, mais les avions arrivent rapidement en vue de la Cité ancienne, après le passage du col. Depuis le ciel, les équipages font les repérages, et Moore prend la décision d’atterrir sur une sorte de place recouverte de glace, dont une grande partie semble peu encombrée. L’atterrissage du premier boeing s’avère brutal, et le deuxième évite de faire les erreurs du premier. Mais le Weddell semble peu endommagé.
        Les premières missions des 12 personnes de l’expédition qui sont passées de l’autre côté, sont de décharger les avions, et trouver un abri pour monter le camp. Moore met tout le monde en garde sur la nécessité de se reposer et de s’acclimater à l’oxygène raréfié du haut plateau. La bonne nouvelle, c’est que ce dernier se trouve plus bas en altitude que prévu, ce qui permettra de s’y habituer beaucoup plus rapidement. Starkweather, fidèle à lui-même, part très vite faire des repérages pour récupérer quelques objets à ramener. Il ramènera aux alentours de 18h00 quelques objets en forme d’étoile, ou encore du bois pétrifié, ce qui semblera fasciner Moore.
        En fin d’après-midi, une brume commence à s’insinuer partout dans la Cité, et génère une forme de malaise au sein des explorateurs, d’autant plus que le son perturbant d’un sifflement en provenance des hauts cols persiste à entonner une sinistre mélodie.
        5 décembre 1933.
        Après une nuit de sommeil agité pour certaines personnes, le premier roulement se fait. Ceux qui ont veillé partent se coucher, et les aventuriers partent en expédition. Il fait particulièrement froid ce matin là. Tandis que Starkweather décide de partir en direction de 2 énormes sculptures en forme de tonneau près du gouffre, Anna, Mycroft, Harry, Mary et Ute, décident de descendre dans la tour effondrée au centre de la place. C’est relativement facile d’accès, et ils y découvrent d’importantes fresques érodées par le temps et les intempéries. Ils parviennent à obtenir certaines informations sur la construction de la Cité.
        Un tertre de glace est également découvert dans le fond de ce bâtiment, une petite pierre à son sommet, ils décident de regarder ce qu’il y a à l’intérieur, et découvrent finalement un corps humain congelé soigneusement emballé dans de une toile de tente. Il ne peut s’agir que du corps de Gedney. Mais comment se fait-il qu’il soit enterré de la sorte ? Dyer dans son texte ne fait absolument pas mention de ce tertre. Anna décide d’utiliser certaines de ses capacités pour sonder la pierre, et ressent que la fabrication du tertre est du fait des Anciens.
        Ils découvrent également 2 passage. Un, très bien déblayé, semble régulièrement pratiqué, mais les traces aux sols ressemblent à celles laissées par ces Anciens. Une autre accès plus discret semble partiellement déblayé. Mary y trouve coincé entre 2 pierre d’un mur, un morceau de papier jauni, probablement laissé là par Dyer ou Danfort, 3 ans auparavant. Ils décident de parcourir ce tunnel et y découvrent des objets humains, ainsi qu’un bout de papier sur lequel sont inscrites des inscriptions comme celles que laissent les Anciens.
        Le groupe fait part de ses découvertes à midi, et Moore semble très enthousiaste. Les aventuriers doivent encore décider du plan de l’après-midi.

        Commentaire


        • #5
          Les montagnes hallucinées S02E04

          5 décembre 1933 à midi.
          Le groupe repart dans le puits découvert en plein centre de la grande place où ils sont installés. Les investigateurs décident de parcourir les fresques agrémentée de l’écriture des Anciens, plus en détail pour essayer de récupérer des informations précieuses. En recoupant leurs informations et leurs savoirs sur le sujet, ils en déduisent que ces créatures vinrent sur Terre en volant depuis l’espace lors d’une grande vague migratoire. Ils comprennent que les Choses Très Anciennes ont réalisé ce voyage spatial sans protection particulière, hormis l’utilisation d’un procédé ou d’une drogue particulière. Ils déduisent également d’une autre partie des fresques qu’ils pouvaient vivre sous l’eau sans protection et à de grandes profondeurs. Anna prend de nombreux clichés avec son appareil photographique.
          Mary Grant décide de retourner auprès de Moore pour lui apporter les nouvelles et indiquer que le groupe va partir dans le passage déblayé qui a été plus récemment emprunté. Mycroft, Anna, Ute et Harry passent alors dans ce long couloir descendant de plusieurs centaines de mètres et découvrent de nombreuses salles et cavités sans intérêt, pour terminer dans une grande salle en forme de demi-sphère de 30 mètres de diamètres. De nombreuses ouvertures mènent vers des salles fermées, éboulées, ou des cul-de-sac. Néanmoins, une grande arche de 5 mètres de haut semble s’ouvrir sur un grand passage descendant. Il semble de l’air venant d’en bas est plus chaud. Le groupe décide de s’arrêter là et de remonter à la surface aux alentours de 17h pour partager ces informations.
          A 18h, le brouillard tombe encore une fois, et une grosse partie des membres de l’expédition ont des sensations étranges : des difficultés sur la perception de l’espace et du temps. Harry pour sa part, semble pris de panique et sort de l’abri en courant. Ute et Anna, essaient de partir à sa poursuite, mais avec le brouillard... c’est compliqué. Elles le voient partir en direction du puits et se lancent prudemment à sa suite. Mycroft les suit également de plus loin. Elles arrivent en bas du puits et parviennent à suivre ses traces dans le couloir descendant. C’est alors qu’elles voient un Harry complètement terrorisé qui arrive vers elles en courant. Il les dépasse et remonte à la surface, en bousculant Mycroft au passage. Ute et Anna entendent alors un son sortir du fond du couloir : “tekeli-li !”; et se décident donc à remonter à la suite de Harry. Une fois à l’abri, ses esprits retrouvés, puis sous hypnose, Harry décrira un monstre affreux qu’il aurait vu sortir de la grande porte dans la salle en forme de dôme. La nuit est toute aussi agitée : Anna parle dans une langue inconnue, et Harry est pris de somnambulisme.
          Le lendemain, le vent s’est arrêté mais il fait toujours -35°C. Moore fait envoyer un ballon-sonde, et il en résulte que le col serait dégagé. Il est alors décidé de charger l’avion l’Enderby pour un retour au camp de Lake de 6 personnes dans 24h, afin de les remplacer par 6 autres. Mycroft, Anna, Harry et Mary se portent volontaires pour repartir.
          Ute, Mycrof, Anne et Harry partent en groupe pour la journée afin de faire quelques fouilles. Ils font des découvertes particulièrement intéressantes à commencer par une pyramide recelant une sorte de pierre sur laquelle des gravures parlent d’une invocation, ou alors plutôt d’une protection contre le mal ; ils tombent également sur un site produisant des images holographiques et transmettant par la même occasion des messages ; puis une sorte de bâtiment qui semble ne rien avoir à faire dans cette Cité, une sorte de laboratoire, et enfin un lieu destiné à nourrir d’autres créatures. Ils apprennent en parcourant des fresques que les Choses Très anciennent seraient à l’origine des premières formes de vie sur Terre, qu’ils créèrent comme nourriture ou comme esclaves. Les autres formes de vie seraient issues de l’évolution de ces forme de vie primitives.
          De retour pour 18h, le brouillard vient de tomber, et le groupe apprend la disparition du docteur Greene. Tout le monde part à sa recherche, et des restes de ses affaires sont retrouvés au milieu de traces de pas : humaines mais aussi de Choses Très Anciennes. Il semblerait qu’il ait été enlevé.
          La nuit est également agitée, dans la mesure ou un saboteur fait exploser l’Enderby, l’avion qui devait partir le lendemain matin. Miles est tué par balle, et l’homme a fui. On retrouve certaines de ses affaires. De plus, les membres de l’expédition apprennent que le pilote Williams de l’expédition Alexia Lexington a disparu et que leur campement a été mis à sac. En recoupant les informations le lendemain matin, ils en déduiront qu’il a perdu la tête et que c’est lui le saboteur. Il aurait même volé des pièces de leur avion, le Belle, qui est de ce fait bloqué à terre. Une chasse à l’homme est sur le point de s’organiser... il est aussi question de retrouver le docteur Greene.

          Commentaire

          Chargement...
          X