Deuxième petit billet, celui-là modeste, sur le financement participatif du jeu de rôle Conan chez FUNFORGE.

En voici le lien : https://fr.ulule.com/conanjdr/

Alors je suppose que tous le monde ici connait un peu Conan le Barbare ne serait-ce que par le film de John MILIUS (qui a écrit le script d'Apocalypse Now de Francis FORD-COPPOLA) avec Arnold SCHWARTZENEGGER. Je vous encourage d'ailleurs à voir la vidéo du Fossoyeur du Film sur YouTube, elle est très bien faite.

Une œuvre littéraire
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle   Nom : 		Frank-Frazetta-Art-30.jpg  Affichages :	0  Taille :		344,8 Ko  ID : 			111
Les livres francophones des éditions "J'ai Lu" restent associés au dessinateur Frank Frazetta. Ici le Death Dealer.




Alors Conan le Barbare est une œuvre dite "pulp" écrite par Robert Ervin Howard. Il s'agissait de nouvelles publiées dans le magazine "Weird Tales". Le terme pulp est devenu quelque peu péjoratif et donne une mauvaise image de l'oeuvre mais ne perdons pas de vue que ce fut aussi le format des publications de Lovecraft sur le mythe de Cthulhu (juste pour rappeler).

Alors de quoi est-il question ? Conan est un cimmérien, originaire d'une région correspondant approximativement au Caucase. Dans ses veines coule le sang de l'Atlantide et la légende dit qu'il vit le jour lors d'une bataille entre son clan et des rivaux. Son clan fut rasé par des pillards Vanirs (de la région de Vanaheim dans le monde de Conan) et il devint guerrier/voleur errant.

Conan n'est pas un "bon" héros, c'est un mercenaire, pillard, tueur et à un moment même pirate. Il ne gagne pas par la maitrise des armes mais par tous les moyens possibles et non il n'est pas bodybuildé façon Mister Univers. Conan est musclé mais sec et vif, il sait frapper dans le dos et utiliser son environnement pour détourner l'attention de ses ennemis.
Le Conan incarné par Jason Momoa est bien plus proche dans l'esprit des romans que la version de Milius, ce qui ne l'empêche pas d'être un mauvais film.





Les nouvelles se lisent très facilement, le format permet de passer d'une histoire à l'autre et donne l'impression de suivre un fresque. L'écriture est, en Anglais, très réussie.
The dark woods, masking slopes of sombre hills;
The grey clouds leaden everlasting arch;
The dusky streams that flowed without a sound,
And the lone winds thar whispered down the passes.




Ce sont les premières phrases du texte Cimmeria ouvrant cette saga et si dans le style ça vous évoque du Lovecraft ce n'est pas surprenant, Lovecraft et Howard correspondaient et Howard a aussi écrit sur le mythe de Cthulhu.


L'Âge Hyboréen

Le mythe de Conan se déroule dans une époque imaginée par Howard: l'âge Hyboréen. Cette période se trouverait entre la chute de l'Atlantide et l'ascension des dynasties d'Arias (les ancêtres des Persans ou les Aryens historiques). Il s'agit d'une époque proche de l'âge de bronze et le style est plus "Sword & Sorcery" que "Heroic Fantasy".

Les histoires sont en effet plus violentes et les éléments de fantasy se limite à de la sorcellerie, cette dernière est crainte et est profondément malfaisante. L'antagoniste récurent de Conan, Thoth Ammon, est d'ailleurs un sorcier Stygien (correspondant à l'Egypte antique).

Les civilisations en sont pour la plupart primitives et à l'état tribal. De grands empires comme l'Acheron se sont effondrés et l'atmosphère est pessimiste. La civilisation essaye de se relever et des opportunités sont à saisir. Ce que Conan fera, il deviendra lui même roi d'Aquilonie.

Le Jeu de Rôle

Il pique ma curiosité, j'ai envie de voir ce qu'il va donner. Il est difficile de voir ce qu'il va en ressortir, le Sword & Sorcery on n'aime ou pas. Je n'en ai jamais fait en rôle et devrait peut être me faire la main sur un autre JdR en attendant comme "Atlantis : the Second Age" qui lui aussi se déroule à un période proche de l'âge de bronze. Dans tous les cas je vais suivre cette campagne et peut-être y participer. Qui sait ?